Lutter contre la spasmophilie !

 

La spasmophilie

La spasmophilie n’est pas une maladie, mais un ensemble de symptômes liés à un comportement. C’est donc un syndrome.

Elle correspond à une réaction de peur et à ses manifestations (connues depuis longtemps), mais qui se produit de façon inappropriée par rapport à l’environnement (absence de danger).

La spasmophilie est en fait la conséquence d’une hyperventilation, cette même hyperventilation étant provoquée par une tension nerveuse (stress) non contenue.

Elle semble plus fréquente chez les femmes.

On parle aussi de crise de tétanie, bien que médicalement la vraie tétanie soit extrêmement rare et n’ait rien à voir avec la spasmophilie.

Rappelons que les symptômes de la spasmophilie ne sont pas spécifiques et peuvent correspondre à de nombreuses pathologies ou à des symptômes banals de la vie quotidienne : anémie, carence en fer, problèmes de thyroïde …

Préconisez de consulter au préalable un médecin.

On a tendance à attribuer le manque de calcium ou de magnésium comme étant la cause de la spasmophilie : le Ca et le Mg calment la crise mais ne soignent pas la cause. En médecine chinoise, on parle d’insuffisance du Yin et du Sang (anémie ferriprive) qui peut déclencher les crises. Il est dit que si le sang est insuffisant, il laisse la place au vent (qui produit les crampes et les tremblements)

Protocole de soin : cliquez ici (réservé aux professionnels Edonis)

(*) Les symptômes présentés doivent avant tout faire l’objet d’un examen médical afin de lever tous risques de troubles organiques conduisant à une pathologie sévère.